Composé d’Arabinoxylane de son de riz ( CASR )MGN-3 est actuellement considéré, selon toute vraisemblance, comme le imunomodulator naturel le plus efficace dans le renforcement de l’immunité de l’organisme et le combat contre les maladies les plus graves.
 

Composé d’Arabinoxylane de son de riz ( CASR ) MGN-3 , est un complément alimentaire non toxique qui améliore la santé des patients en Europe, aux Etats-Unis et au Japon depuis plus de 15 ans. Selon certains chercheurs, il s’agit là du produit pour renforcer l’immunité le plus efficace à l’heure actuelle présent sur le marché. Les immunologues recommandent Arabinoxylane aux patients souffrant d’hépatite, de tumeurs, du VIH, etc.

Composé d’Arabinoxylane de son de riz s’est montré particulièrement efficace comme complément alimentaire contribuant à la réduction des effets secondaires de la chimiothérapie et de la radiothérapie, améliorant ainsi la qualité de vie des patients.

Propriétés principales du  Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3

  1. Il contribue à diminuer les effets indésirables de la chimiothérapie et des radiations
  2. Il augmente les facultés de défense de l’organisme y compris dans le cas des maladies les plus graves
  3. Il améliore de manière substantielle l’activité des cellules NK considérées comme les cellules de la première ligne de défense dans le combat contre les maladies cancéreuses
  4. Il est facilement digérable et absorbable
  5. L’effet s’en fait ressentir très rapidement
  6. Il est absolument non toxique et sans aucun effet secondaire
  7. Ses effets sont vérifiés en tous points dans des conditions cliniques et de laboratoires
  8. Il est composé à 100% de produits naturels génétiquement non modifiés
  9. Il convient également aux végétariens
  10. Il est fabriqué à l’aide d’une technologie spéciale brevetée

Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3 est un aliment fonctionnel fabriqué en utilisant une composante de son de riz en fibres alimentaires soluble dans l’eau (hémicellulose B). La recherche en collaboration avec le Docteur Mamdooh Ghoneum de l’Université de Californie, Los Angeles, Etats-Unis (UCLA / Drew Université de Médecine et de Sciences), sur les composants en fibres de son de riz alimentaire a conduit à la découverte et à la création de méthodes de traitement et de fabrication d’un aliment qui améliore la fonction innée du corps. Il a ensuite été démontré que Arabinoxylane n’a pas seulement un effet immunostimulant, mais également un effet immunomodulateur. D’importants efforts afin de maximiser sa stabilité et son goût ont abouti à Arabinoxylane  au son de riz arabinoxylane. Actuellement, Arabinoxylane est largement utilisé, non seulement au Japon mais aussi dans 49 autres pays et il a une excellente réputation.

※Brevets (Immunopotentiation et méthode de fabrication identiques) : Japon n°3519187, Etats-Unis n°5560914, Royaume Uni, France, Espagne, Italie, Allemagne et Portugal n°753582, Corée du Sud n°0344755

Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3 – stimulateur de l’immunité

CASR  favorise les mécanismes tant spécifiques que non spécifiques de défense de l’organisme.

Font partie des non spécifiques, par exemple, les cellules NK (Natural killers – tueuses naturelles) qui sont et appartiennent au groupe des leucocytes (globules blancs).

Les lymphocytes (cellules T et B) font partie des mécanismes immunitaires spécifiques qui conservent les informations à long terme dès le premier contact avec une substance étrangère. C’est pourquoi ils sont capables, en contact répété avec le même antigène, de réagir plus rapidement et plus intensément.

Les lymphocytes manifestent leur capacité de défense grâce :

  1. à l’immunité humorale (création d’antigènes)
  2. aux cellules d’immunité transférée (par ex. cytotoxicité)

Ces deux moyens peuvent se combiner entre eux et se compléter.

Les cellules tueuses naturelles – cellules NK – font partie du groupe des leucocytes à effet cytotoxique. Elles agissent essentiellement contre les cellules cancéreuses. Leur particularité réside en ce que, à la différence des autres cellules, elles agissent de manière absolument autonome et n’ont pas besoin d’obtenir de signaux de la part des autres cellules immunitaires. Ce n’est pas le nombre des cellules NK qui est particulièrement important pour la défense de l’organisme mais bien leur activité, leur cytotoxicité. Et Arabinoxylane, précisément, démultiplie leur activité. Une cellule NK est capable de liquider tout au long de sa vie jusqu’à 27 cellules cancéreuses. Dans de nombreux cas pathologiques, notamment lors de chimiothérapie et de radiations, l’efficacité du système immunitaire tout entier baisse brutalement. Le rôle des stimulants immunitaires est, ici, d’augmenter l’activité des cellules chargées de la réaction immunitaire.

Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3  augmente l’immunité de la manière suivante :

  • le nombre des granules dans les cellules NK pouvant être ensuite injectées dans la cellule cancéreuse augmente. Plus il y a de granules, plus le nombre des cellules virales ou cancéreuses que la cellule NK est capable de détruire est important ;
  • le taux d’interphérone que le corps produit pour réduire les possibilités de multiplication des cellules virales ou cancéreuses augmente ;
  • le nombre des formations – le « Tumor necrosis factor », groupes de protéines contribuant à la désintégration des cellules cancéreuses – augmente ;
  • parallèlement à l’accroissement multiple de l’activité des cellules NK, le nombre et l’activité d’autres cellules immunitaires (cellules T, cellules B) augmentent également lors de la prise per ors de Arabinoxylane.

Vous trouverez de plus amples informations, y compris l’ensemble des recherches effectuées, dans la section Recherche.

Amélioration de la qualité de vie

Effet du Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3  sur la survie et l’amélioration de la qualité de vie chez des patients atteints de cancer progressif

Deux cent cinq patients atteints de tumeurs malignes ayant reçu un traitement consistant en une thérapie alternative et une chimiothérapie avec des effets secondaires aux médicaments, faibles ont été répartis en deux groupes. L’un des groupes (le groupe témoin) a reçu une thérapie alternative et une chimiothérapie classiques, et l’autre groupe (le groupe Arabinoxylane MGN-3 a reçu un gramme de Arabinoxylane MGN-3 trois fois par jour après chaque repas pendant 18 mois, en plus d’être traité par la même thérapie que le groupe témoin. On a étudié la corrélation entre l’activité des cellules tueuses naturelles (NK) déterminée au cours de la période d’observation et le taux de survie.

La qualité de vie des patients a été évaluée sur une échelle de 1 à 4 pour la “douleur”, la “fatigue”, et la “nausée”, et de 0 à 3 pour l’”appétit”, au début de la période d’observation et au cours de celle-ci. Sur les 205 patients participant à l’étude, 53 patients du groupe témoin n’ont pu continuer la thérapie et ont abandonné ; par conséquent, 152 patients (56 patients dans le groupe témoin et 96 dans le groupe Arabinoxylane MGN-3) ont été inclus dans l’analyse. A la fin de la période d’observation, les taux de survie dans le groupe témoin et le groupe Arabinoxylane MGN-3 étaient, respectivement, de 35,8% et 54,2%. Ce qui représente une augmentation de 50% du taux de survie dans le groupe Arabinoxylane MGN-3, comparé au groupe témoin. On a également établi qu’une activité supérieure des cellules tueuses (NK) était associée à un taux de survie plus élevé (Tableau 1). Il a été confirmé que la qualité de vie des patients s’est améliorée, par rapport au début de l’étude, dans les deux groupes témoin et Arabinoxylane MGN-3 ; on a observé une amélioration notable de l’appétit dans le groupe Arabinoxylane MGN-3 (Tableau 2).

Tableau 1 Taux de survie et activité des cellules NK

Groupe Arabinoxylane MGN-3 Groupe témoin

Taux de survie

52/96 (54.2%) 19/56(35,8%)

Activité des cellules NK

<19.9%

17/40(42,5%)** 2/16(12,5%)

20~40%

18/35(51,4%)* 7/25(28,0%)

³40%

17/21(81,0%) 10/15(66,7%)

**:p<0,01 * :p<0,05

Tableau 2 Amélioration de la QDV

QDV

Douleur

Fatigue

Nausée

Appétit

Avant

Après

%

Avant

Après

%

Avant

Après

%

Avant

Après

%

Groupe témoin Groupe Arabinoxylane MGN-3 2,9 2,2 2,5 1,9 -14,0 -15,9 3,5 2,9 2,9 2,4 -17,1 -17,3 2,5 2,3 2,9 2,0 -14,6 -13,3 1,6 1,7 1,9 2,1 +15,9 +24,2

 

(-): indique une diminution des facteurs négatifs (douleur, fatigue, et nausée)

(+): indique une amélioration de l’appétit

Takahara K., et coll. “The Life Prolongation and QOL Improvement Effect of Rice Bran

Arabinoxylan Derivative (MGN-3, Arabinoxylane MGN-3) for Progressive Cancer”, Clinical Pharmacology and Therapy, 2004

Effet de Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3 sur le corps humain

Le Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3 réussit à améliorer l’immunité affaiblie de l’homme bien mieux et de manière bien plus sûre que n’importe quel autre produit naturel ou synthétique. C’est pourquoi de nombreux spécialistes le considèrent à juste titre et selon toute vraisemblance comme le produit le plus efficace sur le marché en matière de renforcement de l’immunité.

Le système immunitaire de l’homme constitue un incroyable complexe de cellules, d’enzymes et d’hormones qui surveillent le corps. En cas d’attaque sur le corps (maladie, virus, bactéries, etc.), tout le système se met immédiatement en marche pour le défendre. Les cellules les plus importantes de notre système immunitaire sont les cellules dites « NK » (Natural killers – cellules tueuses naturelles) considérées comme une sorte d’« élite » parmi les cellules de défense.

Le rôle des cellules NK consiste à attaquer et détruire les virus, les bactéries ou les cellules cancéreuses. On estime qu’une seule cellule NK parvient à éliminer tout au long de sa vie jusqu’à 27 cellules cancéreuses.

 

Or, si le système immunitaire, y compris les cellules NK, se trouve affaibli, il n’est plus en mesure de lutter efficacement contre les maladies. Dans les cas de maladies particulièrement graves telles que le cancer, l’immunité est généralement presque totalement réduite à néant. A l’heure actuelle, on soigne le plus souvent le cancer au moyen de la radiothérapie et de la chimiothérapie. L’objectif de ces méthodes de traitement est de détruire les cellules cancéreuses que le système immunitaire ne parvient plus à arrêter. L’effet secondaire inévitable de ces traitements est un affaiblissement encore plus important de l’immunité et donc de l’état de santé général du patient.

Dans de tels cas, Arabinoxylane parvient à fortement relancer le système immunitaire. Selon les recherches, il arrive à accroître l’activité des cellules NK de plus de 300%. L’illustration montre une croissance considérable de l’activité des cellules NK après seulement deux semaines de prise de Arabinoxylane.

Autre utilisation de Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3

Outre la capacité à améliorer de manière substantielle l’activité du système immunitaire, il a été prouvé dans les études que Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3 possédait des effets anti-inflammatoires. Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3 peut donc être un complément nutritionnel important lors d’un grand nombre de maladies telles que, par exemple :

  • Le cancer : utilisé avant et pendant le traitement habituel du cancer,  Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3 peut considérablement augmenter les chances de survie de l’organisme (amélioration de l’immunité). Grâce à sa capacité à réduire les effets secondaires des chimiothérapies et des radiothérapies,  Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3 est souvent utilisé pour améliorer la qualité de vie des patients.
  • Les infections virales telles que le VIH, les hépatites B et C. Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3 est en mesure d’améliorer les paramètres immunitaires de patients souffrant de maladies virales.
  • Les maladies bactériennes, comme les rhumes, la fièvre.  Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3 peut accélérer la guérison en renforçant le système immunitaire.
  • Le renforcement général de l‘immunité :  Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3 s’est révélé efficace dans la prévention des maladies courantes.

Vous trouverez de plus amples informations dans le catalogue des produits.

Comment Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3 fonctionne-t-il : description destinée au grand public

Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3  est un complément nutritionnel fabriqué à partir de fibres présentes dans le son de riz grâce à une technologie unique en son genre et très douce.

Il est depuis longtemps reconnu que la fibre contenue dans de nombreuses plantes (légumes, céréales, etc.) agit très favorablement sur le système immunitaire de l’homme. Cependant, il se trouve que la plus grande partie des substances bénéfiques n’est pas assimilable à l’état naturel, et donc inutilisable.

Le producteur leader mondial japonais Daiwa Pharmaceutical a développé une technologie brevetée unique en son genre permettant au corps d’absorber presque toutes les substances bénéfiques de la fibre. Dans le cas de Arabinoxylane, on a réussi, grâce à cette technologie, à extraire les substances hautement actives contenues dans le son de riz.

Comment Arabinoxylane fonctionne-t-il : description abrégée à destination des professionnels

Arabinoxylane MGN-3 est un complément nutritionnel fabriqué à partir de son de riz qui a été modifié en vue d’une meilleure absorption par un enzyme (lentinus edodes mycelia) du champignon shiitake. Cet enzyme est ensuite éliminé au cours d’une phase suivante de la fabrication. On est ainsi parvenu à transformer les longues molécules de polysaccharides en hémicelluloses dont les substances vraisemblablement les plus actives sont les arabinoxylanes (b-1, 4 xylophyronase).

Le schéma ci-dessous illustre le mieux ce processus moléculaire :

 

Ainsi, la chaîne chimique de l’hémicellulose change de structure, assurant alors une absorption optimale de Arabinoxylane. Vous trouverez de plus amples informations dans le catalogue de produits.

Absorption de Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3

Les protéines contenues dans Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3 se scindent dans l’estomac et dans le duodénum où elles se transforment en peptides et acides aminés qui sont eux-mêmes ensuite absorbés dans d’autres parties de l’intestin grêle. Elles arrivent dans le sang sous forme de substances nutritives. Il en est de même de la dextrine décomposée en oligosaccharides et en dextrose, absorbés également dans l’intestin grêle. Toutefois, une partie de Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3 arrive non digérée dans le sang où elle stimule les cellules immunitaires (macrophages et lymphocytes). Le reste de Arabinoxylane est constitué de fibre expulsée du corps sans avoir été digérée ou absorbée.

Mécanisme d’action

L’amidon, les fibres alimentaires, e tComposé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3 sont classés comme des polysaccharides. L’amidon est digéré par la salive, le suc pancréatique, et le jus de l’intestin, et est absorbé dans l’intestin grêle sous forme de glucose. Les fibres alimentaires ne sont pas digérées, et sont restituées sous forme inchangée. Arabinoxylane est connu pour être partiellement absorbé directement dans le tube digestif, en passant dans le flux sanguin.

Il active les cellules tueuses naturelles, les cellules T, les cellules B et les macrophages, soit directement dans le sang, ou indirectement via les plaques de Peyer de l’iléon ; Arabinoxylane joue un rôle important dans l’immunomodulation (immunostimulation, anti-inflammatoires, anti-allergiques, processus d’antioxydation). Généralement, on y a recours pour renforcer les capacités naturelles de guérison du corps, atténuer les effets indésirables des agents chimiothérapeutiques, et améliorer la qualité de vie.

 

 

Innocuité de Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3

L’innocuité du produit est primordiale pour tout complément.

Aujourd’hui Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3 constitue l’un des compléments les plus sûrs du marché, avec une expérience clinique de près de 15 ans. Il est non toxique (DL50 >36,0g/kg) et bien toléré. De plus, son goût et son odeur sont relativement agréables, ce qui facilite son ingestion.

Malgré l’utilisation d’enzymes de champignons pour dégrader le son de riz dans la fabrication du complément, le produit fini est bien toléré, y compris par les personnes présentant des intolérances aux champignons.

Contre-indications : La seule contre-indication évidente de Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3 concerne les personnes prenant des immunosuppresseurs. Manifestement, vous ne devez pas stimuler votre système immunitaire si votre médecin essaie au contraire de réduire son activité. En dehors de ces cas, il n’existe pas de contre-indications de Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3  avec d’autres médicaments ou compléments. Nous vous demandons cependant de consulter votre médecin.

Données scientifiques sur la fonctionnalité de Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3

Activation des cellules NK humaines en fonction de la dose de Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3

Vingt-quatre volontaires humains en bonne santé, répartis en trois groupes de 8, ont été traités quotidiennement par Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3 , à raison de 15 mg/kg de poids corporel (correspondant à environ 1 g), 30 mg/kg de poids corporel (correspondant à environ 2 g), et 45 mg/kg de poids corporel (correspondant à environ 3 g), pendant deux mois, afin de mesurer les effets sur l’activité des cellules NK.

Dans le groupe 15 mg/kg, l’activité est restée pratiquement inchangée après une semaine, mais a augmenté jusqu’à deux fois la valeur basale au bout d’un mois. Dans le groupe 30 mg/kg, elle a augmenté jusqu’à environ 3 fois la valeur basale après une semaine, puis s’est accrue progressivement jusqu’à 5 fois cette valeur en 2 mois. Dans le groupe 45 mg/kg, la courbe de l’augmentation présentait un profil similaire à celui du groupe 30 mg/kg, mais avec une pente et un maximum supérieurs. Après l’arrêt du traitement, l’activité des cellules NK est progressivement revenue à la valeur basale dans chacun des groupes.

Variation dans le temps de l’activité des cellules NK humaines suite à l’ingestion de Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3

 

 

Activation des cellules NK chez des patients atteints d’un cancer après administration de Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3

L’activité des cellules NK a été comparée 6 mois avant et après l’administration de Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3 chez 25 patients atteints d’un cancer évolutif traités par chimiothérapie, chirurgie, et/ou hormonothérapie. Bien qu’une grande différence d’activité ait été observée chez les patients lors de la visite basale, tous ont montré une augmentation de l’activité des cellules NK après administration de Arabinoxylane.

Effet d’activation des cellules NK par Arabinoxylane chez des patients cancéreux

Stimulation de la transformation lymphocytaire

La prolifération des lymphocytes B et T a été comparée avant et après la prise de Arabinoxylane. 3 patients ont vu augmenter la prolifération des cellules B et T.

Ghoneum M., 11ième  Conférence internationale sur le SIDA, Vancouver, 1996

Effet anticancer de Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3

2,5 x106 cellules porteuses de l’ascite du carcinome d’Ehrlich (EAC) ont été inoculées dans la partie fémorale droite de souris albinos femelles Swiss, et les jours suivants, du jour suivant l’inoculation jusqu’au 5ème jour, on a contrôlé la taille de la tumeur.

Le groupe témoin a reçu de la solution tampon phosphate (STP), et le groupe Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3 , 40 mg/kg de poids corporel de Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3 par voie intrapéritonéale, trois fois par semaine, pendant 3 semaines, en commençant le 8ème jour après l’inoculation d’EAC. Après traitement, la taille de la tumeur a été contrôlée. Les résultats ont montré une suppression très nette de la croissance de la tumeur dans le groupe Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3 , comparé au groupe témoin (STP), à partir du 14ème après l’inoculation d’EAC. Les photographies de la tumeur le 35ème jour montrent également une régression de celle-ci dans le groupe Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3 .

Effet anti-tumeur in vivo de Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3

Nombre de jours après l’inoculation d’EAC

 


Ghoneum M., et coll., ‘In vivo Tumor Inhibitory Effects of Nutritional Rice Bran Supplement MGN-3/Arabinoxylane MGN-3 on Ehrlich Carcinoma-Bearing Mice’, Nutrition and Cancer, 2008

Anti-inflammatoire

Influence sur les dommages du foie.

On a administré par voie intrapéritonéale 800 mg/kg de D-galactosamine à des rats Wistar mâles (5 rats/groupe) pour provoquer des troubles du foie. Les taux de GOT et de GPT dans le sérum ont été contrôlés 24 heures après l’administration du produit, comme indicateurs de lésion du foie. Une heure avant l’administration de D-galactosamine, on a administré aux animaux 20, 40, ou 80 mg/kg de Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3 par voie intrapéritonéale. Les taux de GOT et de GPT dans le sérum du groupe témoin sans Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3 , 24 heures après l’administration de D-galactosamine étaient, respectivement, de 1410 IU/L et de 445 IU/L. Comparés à ces valeurs, les taux de GOT et GPT du sérum des groupes traités avec Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3 étaient nettement inférieurs à toutes les doses.

 

Sanada H. et Y. Egashira, 7ème Réunion de l’Association japonaise de la Recherche sur les Fibres alimentaires, Tokyo, 2002

Thérapie d’association avec un agent chimiothérapeutique

Association de Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3 et d’un agent chimiothérapeutique.

On a ensemencé les puits d’une plaque avec 1×104cellules du cancer du sein humain (MCF-7) et on les a mis à incuber 3 jours en présence de différentes concentrations de Composé d’Arabinoxylane de son de riz MGN-3, et de l’agent chimiothérapeutique, la daunorubicine (DNR). On a compté les cellules viables par la méthode MIT, et contrôlé la concentration de DNR ayant réduit le nombre de cellules cancéreuses viables de 50% (CI50).La DNR a inhibé les cellules MCF-7 survivantes de manière concentration-dépendante, avec une CI50 de 1 µM. Lorsque les cellules MCF-7 ont été mises en culture en présence de Arabinoxylane MGN-3 et de DNR, la CI50 de celle-ci a considérablement été réduite (CI50: 0,2 µM).

 

Concentration de DNR (M)

Ghoneum M. and S. Gollapudi, “Arabinoxylane MGN-3, modified arabinoxylan from rice bran, sensitizes human breast cancer cells to chemotherapeutic agent, daunorubicin”, Cancer Detection and Prevention, 2008

Le contexte

L’état physique du corps est maintenu à un niveau constant en agissant sur la température et la pression artérielle pour s’adapter aux variations de l’environnement interne et externe.

Au cours de ce mécanisme, appelé homéostasie, le système immunitaire joue un rôle fondamental en : éliminant les corps étrangers (non soi) tels agents pathogènes, virus et cellules cancéreuses. Il est cependant avéré que la fonction immunitaire diminue avec l’âge et est altéré ou stimulé par les mauvaises habitudes de vie comme le tabagisme, le manque d’exercice physique ou un régime déséquilibré, ainsi que par des changements délétères de l’environnement et la pollution.

La détérioration de la fonction immunitaire peut causer ou aggraver une infection et une tumeur maligne, alors qu’une stimulation excessive de cette fonction peut être à l’origine du rhume des foins, de la dermatite atopique ou d’une inflammation chronique.

Daiwa Pharmaceutical Co., Ltd. s’est focalisée sur une fibre alimentaire considérée comme susceptible d’agir sur la réponse immunitaire, et a développé un complément multifonctionnel étroitement lié à l’alimentation japonaise d’autrefois, appelé Arabinoxylane (composé arabinoxylane de son de riz).